Répartition des classes et pressions des IEN

mardi 3 juillet 2018
par  snudi FO
popularité : 42%

En cette fin d’année scolaire, des directeurs/trices d’écoles interpellent le syndicat pour s’assurer de leurs missions.

Sur le terrain, des directeurs/trices sont soumis à des pressions des IEN au sujet de la répartition des classes et celle des élèves entre les classes. Nous avons notamment été interpellés par des collègues à temps partiel (non complétés par des PE stagiaires) à qui il est demandé de ne pas prendre une classe de CP.

Les fonctions de directeur d’école sont définies par le décret N°89-122 modifié, du 24 février 1989. Ce décret fixe dans son article 2 que le directeur « répartit les élèves entre les classes, après avis du conseil des maîtres ». La répartition des classes est donc décidée par le directeur d’école, le rôle consultatif du conseil des maîtres étant affirmé.

Les IEN n’ont aucune compétence réglementaire pour prendre des décisions ou donner un avis sur l’organisation pédagogique décidée par le directeur d’école. Si nous concevons que dans la pratique, des échanges puissent avoir lieu entre l’IEN et le directeur à ce sujet, toute injonction contre la décision d’un directeur est un abus de pouvoir de l’IEN.

En ce qui concerne la répartition des élèves entre les classes, la compétence du directeur d’école, à l’instar de la répartition des classes, est confirmée par le même article 2 du décret du 24 février 1989 modifié : « Il répartit les élèves entre les classes et les groupes, après avis du conseil des maîtres » Les mêmes règles que celles indiquées pour la répartition des classes s’appliquent en la matière.

Contactez FO en cas de difficultés


Annonces

Se syndiquer

Adhérez dès maintenant pour l’année 2019

Cotisation unique : 90€

PNG - 38.1 ko


Sur les réseaux sociaux


Contactez-nous

SNUDI Force Ouvrière 65

12 Rue du Dr Jean Lansac
BP 11024
65010 TARBES Cedex
PNG - 12.7 ko
07 77 07 28 85 ou 06 87 37 93 32

PNG - 13.3 ko snudi.fo65@laposte.net